Consommer des volailles oui, mais pas de n’importe quel type !

S'il y a bien une catégorie d'aliment que l'on consomme régulièrement, ce sont les volailles. Escalope, poulet rôti, poulet basquaise, tout le monde en raffole. Il peut donc sembler logique que l'on cherche à faire des économies en achetant des poulets à des prix attractifs.
Sauf que ce que l'on ignore c'est que ces poulets sont élevés de façon plus que barbare dans des élevages industriels.



En effet, dans la plupart des élevages industriels, les poulets sont élevés sur une surface restreinte.

Chaque animal « vit » sur moins d'1m² au lieu de 18m² dans les élevages en plein air et la situation s'empire dans les élevages intensifs où les animaux sont enfermés à 9 dans une seule cage.

Certains poulets sont gavés à n'en plus finir et vont même jusqu'à mourir avant même d'avoir quitté l'élevage tellement les conditions d'hygiène et d'élevage sont mauvaises : hygiène douteuse, nourriture composée essentiellement de farine à base de "tout-aliment" bourrés d'antibiotiques, l'eau et la litière sont peu ou pas changées.

JavaScript is disabled!
To display this content, you need a JavaScript capable browser.


Les animaux sont génétiquement modifiés pour prendre un maximum de poids en un minimum de temps et sont parfois tellement gros que leurs pattes (trop jeunes) se brisent sous leur poids. Il faut savoir que les poulets sont abattus après seulement 36 jours contre 100 jours il y a 30 ans.

Savez-vous pourquoi les poulets sont vendus avec les pattes coupées au dessus de l'articulation? Car leurs os sont rongés, brûlés par l'ammoniaque de leurs déjections dans lesquels ils pataugent. "Pas vu pas pris" comme on dit!
Et tout cela pourquoi ? Pour la rentabilité.


Ce n'est pas grand chose mais nous vous recommandons donc de ne plus consommer des poulets issus d'élevages industriels et de privilégier les élevages en plein air.
En plus de consommer une qualité nettement supérieure en terme sanitaire, vous vous rendrez facilement compte que le goût n'a rien à voir non plus.

Quant aux aliments issus de la volaille, déjà « tout prêts », il faut également faire preuve de vigilance.

Prenons l'exemple des nuggets. Tous les enfants en raffolent. Il semblerait que la fabrication de ces petits amuses-bouches soit réduite à : de la peau de poulet et des colorants ! Alors, ça vous donne toujours envie de passer par McDo, KFC ou Père Dodu ?

Appellation

Conditions Rationnement E Qualité
Poulet standard 20 poulets au m², abattus à 40 jours Farine végétale et antibiotiques Chair flasque, os cassants
Poulet certifié

18 poulets au m², espérance de vie de 48 à 58 jours

75% de céréales et 25% de farine riche en protéine Os plus solides mais chair toujours molle
Poulet fermier 10 poulets au m² vivant 80 jours minimum 75% de céréales et 25% de farine riche en protéine Bon goût, chair ferme
Poulet bio 2.5m² par poulet vivant jusqu’à 100 à 110 jours Herbe de prairie, céréales, légumes de catégorie BIO Excellent goût, chair savoureuse

Share/Save/Bookmark
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Recherche

Les univers


culture
famille
femme
fun
gastronomie
hightech
homme
maison
sport
tourisme


Tous les éditos

Top boutique